GINGEMBRE (L.)


GINGEMBRE (L.)
GINGEMBRE (L.)

éon GINGEMBRE 1904-1993

“Ma génération a vu l’éclosion de l’automobile, la naissance et le développement de l’aviation, l’apparition des abstraits, la découverte de la quatrième dimension, la crise de 1930, des guerres, une formidable évolution sociale, l’informatisation.” Mort à quatre-vingt-neuf ans, symbole et prototype de ces “petits patrons” qu’il a si bien défendus, Léon Gingembre a mené une vie pleine de combats et de passion.

De tempérament fougueux, le jeune Gingembre est renvoyé de plusieurs lycées: “J’étais insolent comme le sont beaucoup de gens timides.” Après des études de droit et un service militaire dans un bataillon de chasseurs alpins au Maroc, il “bourlingue”, comme il dit, d’un métier à un autre, avant d’entrer dans la société familiale que dirige son père. Auparavant, il a travaillé un temps au service des études de la Chambre de commerce, d’où il a été “viré” comme le lycéen turbulent qu’il fut. Timide, mais effronté.

En 1936, à l’occasion des accords Matignon, Léon Gingembre constate que la Confédération générale de la production, l’ancêtre du C.N.P.F., ne représente pas les petits patrons. Dès 1943, il met sur pied la Confédération générale des petites et moyennes entreprises (C.G.P.M.E.) dont il sera le délégué général jusqu’en 1969 avant d’en devenir le président (jusqu’en 1978). À la Libération, il participe à la création du C.N.P.F., puis prend ses distances et dénonce la convention liant les P.M.E. à l’organisation patronale, tout en restant un temps vice-président du C.N.P.F. Le voilà dans son rôle, et il y excelle. Ne reculant pas, à l’occasion, devant la démagogie, il défend ses mandants contre les gouvernements, les syndicats et les grands patrons à qui il réserve nombre de ses flèches: “Le patronat réel que nous représentons ne peut être confondu avec les managers des multinationales, qui ont des risques de carrière et non de faillite et de déconfiture personnelle.” Il lui arrive, quand on lui reproche certaines de ses philippiques, de rappeler que les P.M.E. représentent “60 p. 100 de la production de l’industrie, 82 p. 100 de la distribution et 98 p. 100 des services”. Ce qui lui permet d’affirmer: “Les P.M.E. sont donc la règle et non l’exception.”

Réactionnaire? Léon Gingembre ne refuse pas le qualificatif: “Cela signifie qu’on réagit”, explique-t-il. Il ne rate jamais une occasion de défendre les intérêts des petits patrons en attaquant la gauche quand celle-ci menace d’arriver au pouvoir. Ainsi, avant les grands rendez-vous des élections législatives de 1978, il affirme: “Nous sommes bien obligés de constater que la plupart des principes du programme commun de la gauche sont incompatibles avec l’existence d’un secteur privé.” Donc, ajoute-t-il, “indirectement, nous soutenons la majorité”. Difficile, quand le Premier ministre, Raymond Barre, dénonce les “canards boiteux” qui ressemblent à certaines des P.M.E. que défend Léon Gingembre. La gauche ayant échoué aux portes de l’Assemblée, il peut céder sa place de patron inamovible de la C.G.P.M.E. à son vice-président, René Bernasconi. En 1981, pourtant, il sort de sa retraite. Et avec quelle vigueur: “François Mitterrand, nationalisant la moitié de l’activité industrielle française, privilégiera de nouveau les grosses entreprises en contrôlant les petites. P.M.E., pensez-y! Votez, mais n’oubliez pas que vous jouissez aujourd’hui de libertés que vous avez acquises dans votre action, par vos combats, et que vous devez les sauvegarder. Dites non à l’aventure! Méfiez-vous du changement et ne revenez pas au passé. Votez pour le maintien du système qui vous a apporté plus de satisfaction que d’ennuis, notamment la libération des prix. Souvenez-vous que la rose a des épines et qu’il y a souvent dans sa corolle des insectes dont la piqûre est mortelle.” Ainsi était Léon Gingembre.

Encyclopédie Universelle. 2012.

Regardez d'autres dictionnaires:

  • gingembre — [ ʒɛ̃ʒɑ̃br ] n. m. • v. 1330; jenjevre fin XIe; lat. zingiberi, gr. ziggiberis, d un mot indien ♦ Plante herbacée (zingibéracées), à rhizome charnu. Ce rhizome. Gingembre confit. ♢ Par ext. Le condiment tiré de ce rhizome. Biscuits au gingembre.… …   Encyclopédie Universelle

  • gingembre — Gingembre, Zingiber. Une herbe naissante au païs de Crete, dicte Gingembre de jardin, Dictamus, vel Dictamum …   Thresor de la langue françoyse

  • gingembre — GINGEMBRE. s. m. Espece d espice. Broyer du gingembre …   Dictionnaire de l'Académie française

  • Gingembre — Zingiber officinale …   Wikipédia en Français

  • GINGEMBRE — s. m. T. de Botan. Plante, espèce de balisier qui vient des Indes orientales, et dont la racine, appelée aussi Gingembre, est d un goût approchant de celui du poivre. De la racine de gingembre. Broyer du gingembre. Conserve de gingembre …   Dictionnaire de l'Academie Francaise, 7eme edition (1835)

  • gingembre — (jin jam br ) s. m. Plante vivace du genre amome, qui croît naturellement dans les deux Indes (amomum zinziber, L.). La racine du gingembre est employée comme condiment.    La racine même de cette plante. •   Rapporter de Goa le poivre et le… …   Dictionnaire de la Langue Française d'Émile Littré

  • GINGEMBRE — n. m. T. de Botanique Espèce de balisier qui vient de l’Inde et dont la racine, appelée aussi Gingembre, est d’un goût approchant de celui du poivre. De la racine de gingembre. Pâtisserie, bonbon au gingembre …   Dictionnaire de l'Academie Francaise, 8eme edition (1935)

  • gingembre — tikrasis imbieras statusas T sritis vardynas apibrėžtis Imbierinių šeimos prieskoninis, vaistinis augalas (Zingiber officinale), paplitęs atogrąžų Azijoje. Iš jo gaunamas eterinis aliejus, naudojamas maisto priedams (kvėpikliams) gaminti.… …   Lithuanian dictionary (lietuvių žodynas)

  • Gingembre sauvage — Asaret du Canada Asaret du Canada …   Wikipédia en Français

  • Gingembre coquille — Alpinia zerumbet Alpinia zerumbet …   Wikipédia en Français


Share the article and excerpts

Direct link
Do a right-click on the link above
and select “Copy Link”

We are using cookies for the best presentation of our site. Continuing to use this site, you agree with this.